Gourmets

Un sage des temps modernes a décidé de remplacer l’expression « bon appétit » par « bonne chance ».

Nous sommes ici dans un futur indéterminé où une part grandissante de la population mondiale demande aux enseignes de restauration rapide de tourner le dos à l’élevage en cage pour ses approvisionnements. Les avocats de de ces enseignes ont comme ligne de défense le fait que les produits sont de bonne qualité puisqu’ils ne pourrissent pas ! Ils constatent aussi que les gens sont au courant et qu’ils se précipitent pour acheter ces produits. La responsabilité n’est donc pas à leur niveau..Leur position semble faire du sens.

Il se peut que les enseignes soient innocentées et que la population terrienne soit condamnée à revivre sur une planète bestiale du centre de l’univers connu.

La décision du tribunal galactique, composé d’un panel représentatif des animaux de l’univers, n’est pas encore prise mais elle est incertaine.

Pendant ce temps un artiste belge achète des hamburgers dans les fast food et les transforme.